• Le costume de cérémonie

    Il n'existe pas de patron pour faire un costume d'arlésienne.
    Les secrets de confection se transmettent par les anciennes aux plus jeunes.

    Chaque costume est fait sur mesures, en pièce unique.

    J'ai choisi de faire un costume de cérémonie, autrefois réservé à la cérémonie religieuse du mariage, aujourd'hui, il est porté lors de fêtes locales.

    Le mannequin mesure 13cm de haut.

    Il se compose

    *d'une "robe montante", c'est-à-dire que la jupe et l'éso sont taillées dans la même soie, souvent de couleur verte

    (faille moirée, soie brochée, taffetas damassé, velours frappé...)

    ainsi la jupe et l'eso donnent l'illusion d'une seule pièce.

    La jupe, en forme, s'allonge à l'arrière d'une traîne.

    La dentelle, principal atout de cette toilette, termine le bas de la manche et auréole la main.

    *de la chapelle = guimpe + plastron en dentelle + fichu de dessous pélerine.

    * de la coiffe à ganse .

    Les autres costumes traditionnels:

    Le costume en cravate ( ou costume de Mireille) pour les enfants et les jeunes filles.

    Le costume en ruban, toilette de ville, pour sortir ou aller à la messe.

    Le ruban de velours ( velout) est un signe de position sociale.

    Le costume de gala, est un costume de cérémonie dans des tons plus sombres, la pélerine est en dentelle noire.

    Les DETAILS du COSTUME de CEREMONIE

    LA JUPE : (en forme ronde) : sa dénomination implique une coupe ou un montage particulier.
    Elle est composée de 2 parties,
    l'arrière est formé de plis plats ou creux( non froncés, non plissés)
    le devant est de forme ronde, se pose à la base de l'éso, et se fond sur les plis arrière donnant l'illusion d'une jupe d'une seule pièce.
     
    L'ESO= corsage près du corps, à manches étroites, décolleté sur la poitrine et dans le cou, rentre dans la jupe.
    Sur lui, se pose les différents éléments de la chapelle.
     
    LA CHAPELLE( capello) = ensemble des 4 pièces posées sur le buste( éso) : plastron, guimpe, fichu du dessous et pélerine ( ou fichu du dessus)
     
     
     
     
    *Le plastron: trapèze de tissu brodé ou recouvert de dentelle tuyautée ou volantée qui cache la fermeture de l'éso devant.
    Il ne doit pas être transparent.
     
    *La guimpe: pièce de lingerie en forme de U dont le côté intérieur est bordé de dentelle et qui encadre le cou et le plastron sur la poitrine.
     
    *Le fichu de gaze ( gazo) ou fichu du dessous: grand carré de tissu  léger toujours blanc, plié sur la diagonale et entièrement plissé.
    Il est posé de manière précise maintenu par des épingles à têtes de nacre, il doit formé dans le dos, à l'encollure, le bénitier.
     
    *Le bénitier: forme donnée à l'encolure arrière par les plis du fichu du dessous.
    Il est maintenu par des épingles posées à des endroits précis, la forme est renforcée par l'insertion d'un bout de carton sous les plis.
     
    *La pélerine: Elle laisse apparaître au moins les trois premiers plis du fichu du dessous.
    Elle se noue sur le devant en formant la pelote.
     
    *La pelote = noeud du fichu du dessus( ou pélerine) souvent en forme de coeur.
     
    Les accessoires
     
     
    La coiffe
    Le costume de cérémonie est porté avec une coiffe gansée( ruban serti de dentelle froncée en arrondie à l'extrémité)
     
    l'aumônière
    Qui sert à mettre l'argent de la messe
     
    l'éventail
    Pour se protéger de la chaleur
     
    l'ombrelle
    Pour se protéger du soleil
     
    les gants en dentelle
     
    les bijoux
    La broche: une cigale ou quelques feuilles d'olivier....
     
    le page
    C'est une sorte de crochet monté sur chaîne qui sert à maintenir la traîne de la jupe
     
    la croix
    D'or ou d'argent sur un ruban de velours noir, elles s'appellent, "maintenon", "jeannette", "capucine"........